11 comments
  1. Curtis said:

    Quebec : 29242$
    Ontario: 26383$
    Canada : 28735$

    Si le reste du Canada dépense moins, il faudrait peut-être imiter le système Canadien?

    Les frais de scolarité en Ontario est plus élevé qu’au Québec.

    la BD encourage d’adopter le plan des autres provinces pour sauver de l’argent.

  2. Alain said:

    Ahah! L’hirondelle de la recherche fondamentale courroucée est superbe.

  3. Adjoye! C’est MOI l’hirondelle de la recherche fondant meeeeennnntale! je suis pas une saleté de transfuge de drop out sur le béesse, je suis curieuse et critique, merci de venir lire ma méta théorie et de commenter si question. 🙂

  4. Matt said:

    Curtis,

    Non, la BD dit que nous avons par etudiant deja plus que les autres provinces ce qui remet en question la justification de la hausse.

    La difference dans les frais de scolarite remonte a un choix de societe fait au debut des annees 70 pour donner access a tous au etudes superieur et non pas qu’au riche et religieux comme cette fameuse annee 68…

  5. Pierre-Marc Drouin said:

    Brillant!! Hahahahha!

  6. Elisabeth said:

    Ce que vous faite Monsieur c’est un paralogisme. Donc, une erreur de logique… C’est très commun!

  7. Loïc said:

    excellent! je propage!

  8. EricW said:

    Vous êtes confrontés exactement au même problème que nous, ici en France.

    Désengagement des budgets pérennes de l’état au profit de l’utilitarisme du privé. Je parle pour la recherche, qui est mon lot quotidien. Pour l’éduc’ c’es tapreil. Tout ceci, ici, s’est accompagné d’une campagne sans précédent du gouvernement pour décrédibiliser les gens qui travaillent dans l’éducation et la recherche.

    Vos planches d’illustration font du bien.

    Je vais faire circuler le lien. A bientôt peut-être donc.

    Eric

  9. Il faut tenter de comprendre les chiffres… si c’est ce que les provinces dépensent… est-ce que ça inclut la somme que les étudiants dépensent aussi?

    Si oui, alors il faut se poser des questions.

    Si non, alors les chiffres avancés dans cette BD ne sont pas complet. Il faut tout d’abord savoir combien coûte un étudiant, ensuite combien dépense la province plus l’étudiant pour leur scolarité afin d’avoir la somme totale. Car si le total ailleurs est supérieur, alors l’argument tombe à l’eau.

  10. Bravo à vous tous. Superbe travail!

    Louis-Eric Trudeau
    Professeur, Université de Montréal